Mes autres comptes

Emplois et stages

Blog powered by Typepad
Membre depuis 05/2006

« L'Europe, suite ou fin ? | Accueil | L'Europe de la défense grâce à l'impasse budgétaire »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341e62f653ef0133f55022c3970b

Voici les sites qui parlent de Plenel, Mediapart et France Télévision : Une nouvelle affaire ? :

Commentaires

krimo

Dominique Reynié ne manque pas d'air...!

C'est bien normal lorsqu'on est à la tête de l'officine UMP, financée par toute l'oligarchie, qui se cache sous le nom de "Fondation pour la rénovation politique", titre au demeurant particulièrement hillarant au regard de ce qu'on en apprend par l'Internet:
« C'était le dernier bastion chiraco-juppéiste dans la galaxie de l'UMP. La reprise en main est désormais complète avec la nomination discrète avant l'été de Nicolas Bazire et de Pierre Giacometti, deux proches de Nicolas Sarkozy, au conseil de surveillance de la FONDATION POUR L'INNOVATION POLITIQUE. Lancée en 2004, celle-ci fut longtemps présidée par son fondateur, Jérôme Monod, ami proche de Jacques Chirac. Aujourd'hui exclusivement financée par des fonds privés, elle sera maintenant dirigée par le politologue Dominique Reynié, professeur à Sciences-Po. »
http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/pa...

Or, Dominique Reynié est un habitué des émissions politiques de France Télévision, notamment C dans l'air, où, malgré la régularité de ses commentaires pro-sarko, il se faisait annoncer par le présentateur comme simple politologue...jusqu'à ce que les téléspectateurs se fâchent!
Il est désormais annoncé comme dirigeant la dite "Fondation pour la rénovation politique", mais toujours sans mention de son obédiance sarkozyste, ni a fortiori de la nature de ses liens financiers avec le pouvoir.
Et personne ne lui encore demandé quelle était la réelle destination de ses émoluments...

Peut-on confirmer cela ? Si oui, la situation devient particulièrement problématique
1) en effet, l'argent public destiné à France télévision pour accomplir une mission très spécifique peut-il servir à financer des activités qui n'entrent pas dans ses missions de service public ? Le CA de France télévision a-t-il validé cet usage des fonds alloués ?
2) Au nom de quoi et selon quelle procédure France télévision pourrait-elle décider de financer tel ou tel organe de propagande et pas tel ou tel autre ?
3) Peut-on admettre que France télévision finance ainsi une officine privée (Fondation pour la rénovation politique) appartenant au chroniqueur de l'une de ses émissions ?
4) cet argent ne serait-il pas mieux employé s'il était redistribué aux journalistes du service public ?

Reynié

Et bin... en voilà un internaute énervé... Je passe sur l'utilisation du pseudo que je trouve problématique quand on s'autorise ce genre de charge (ni honnête ni courageux) ; beaucoup d'erreurs dans votre post : vous parlez sans doute de la Fondation pour "l'innovation" politique ; je vérifie parce que celle-ci, dont j'ai la charge, n'a pas été "longtemps présidée" par Jérôme Monod, mais pendant deux années (une excellente présidence au demeurant). Il y a eu en moyenne 1,5 pdt par an depuis 2004... ; la "nomination discrète avant l'été" de Bazire et Giacometti dont vous parlez fait j'imagine référence à leur arrivée en juillet 2008 au sein du conseil d'administration (élection par les membres du Conseil, y compris par J. Monod, et non nomination), les procédures habituelles quoi et pas si récente... ; nul appel en masse de téléspectateurs pour "exiger", comme vous l'inventez [quel culot !], que soit précisée ma qualité de DG de la Fondapol, mais une simple information ajoutée à partir du moment où je suis devenu DG (octobre 2008), comment faire autrement puisque c'est un fait, officiel, public, sur mon CV, sur les sites, y compris ce blog [c'est une découverte pour vous ???], c'est tout bête (par contre, je note que Plenel est toujours présenté comme "journaliste indépendant" [:-))],c'est bien ça non ?); en ce qui concerne ma rémunération pour mes prestations à C dans l'air, je vous réponds très précisément, accrochez-vous : 0,00€. Par contre je ne sais toujours pas le montant de la rémunération attribuée à Plenel par France télévision pour sa participation à "On n'est pas couché", émission d'une haute qualité intellectuelle et culturelle que vous avez le droit de soutenir et d'apprécier mais qui vous retire celui de me donner des leçons de maintien, vous en conviendrez. Je termine en notant, Madame ou Monsieur, que je ne sais rien de vous qui voulez tout savoir des autres. Est-ce le signe d'une prédisposition à l'inégalité ou d'un penchant pour la police politique ?

Alfred

Cher Dominique Reynié,

Cela vous pose problème que France Télévision puisse payer Mediapart pour que son Président intervienne dans une émission ?

Cela vous pose problème qu'un homme de gauche porte la réplique à Zemmour ?

Cela vous pose problème qu'une véritable opposition soit présente à une heure du matin sur France 2 ?

Contrairement à ce que vous laissez croire ce n'est pas parce que les lecteurs et abonnés de Mediapart s'insurgent qu'Edwy Plenel fait facturer ses piges par le Mediapart, mais parce que c'est comme cela qu'Edwy Plenel fait pour toutes ses piges depuis la création de Mediapart.

La présence de Plenel à augmenté fortement la part d'audience de l'émission,cela vous pose aussi sans doute problème ? Vous préfèreriez que les téléspectateurs regardent TF1 ou M6 ?

Pierre

Après les emplois fictifs de la Mairie de Paris. Après les enveloppes de liquide le Madame Bettencourt... voila les 330 euros payés par la société de production de "On n'est pas couché" à Mediapart...
Vous avez une drôle de façon de des "affaires" là ou il n'y en a pas, et surtout de ne pas voir les problèmes là ou ils sont !
Quel est le problème, Ruquier ne vous a pas invité ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

février 2012

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29